Le Blog de J-C DARDART

La psychanalyse est une lecture pas une vérité

Les Secrets de familles de Serge Tisseron

Serge Tisseron vient de publier un Que sais-je ? intitulé "Les Secrets de Famille" édité chez PUF. Sujet que l'auteur à déjà abordé dans Secrets de Famille : mode d'emploi. De fait, l'on pourra se demander quel est l'intérêt de ce nouvel ouvrage puisque comme lui il propose une synthèse succincte de la question.

Dans l'introduction Serge Tisseron répond à cette question en précisant que depuis les quinze ans qui ont séparés les deux livres des angles nouveaux sont apparus et qu'il synthétise dans ce nouvel ouvrage à la fois clair, accessible et agréable à lire, notamment grâce à de nombreuses vignettes cliniques et des références au cinéma et à littérature. Si c'est une porte d'entrée réussie pour aborder la question des Secrets de familles, du transgénérationnel ou encore les travaux de Nicolas Abraham et Maria Torock sur la notion de crypte et de fantôme, on est quelque peu frustré de voir certains aspects pas suffisamment développés. Mais c'est ce qui confère justement à l'exercice d'une synthèse de ne pas aborder un aspect particulier de façon exhaustive mais plutôt de donner une vue d'ensemble : une compréhension globale et transversale de la thématique. En sommes, ce Que sais-je ? Consiste à commenter et expliciter la citation suivante (p.14) :

Le secret « ricoche » entre les générations un peu comme un caillou plat lancé parallèlement à une surface d'eau rebondit en dessinant à chaque fois des figures différentes, jusqu'à disparaitre totalement après quelques impacts. Il y en a en général, deux ou trois et nous verrons que c'est aussi souvent le nombre de générations concernées par les ricochets d'un secret.

Mais dans cet article nous n'allons pas résumer une synthèse (ce qui serait une redondance assez peu pertinente) mais davantage nous centrer sur deux aspects effleurés par l'ouvrage mais qui ont mérités tout notre attention car ils mettent l'accent sur le lien entre le Secret de famille et la société.

Ce premier aspect concerne l'ambivalence des monuments (pp. 95-98). En effet, Serge Tisseron développe l'idée que lorsqu'un monument autour d'un évènement douloureux de l'histoire est construit, celui-ci risque d'imposer un silence. Il parle de «puissance négative d'oubli » (p. 96) pour designer le fait qu'en commémorant l'aspect collectif (et nous dirions également « officiel ») d'un évènement douloureux de l'histoire, nous prenons le risque de « rejeter dans un ghetto mental les souvenirs les plus personnels » (p. 96) car le monument privilégie ce qui fait lien dans le groupe. Cette « puissance positive de socialisation » (p. 96) est également le moyen nécessaire pour l'homme de se souvenir. Pour S. Tisseron la solution est familiale. Car elle permet de dépasser l'opposition suivante (pp. 96-97):

une mémoire collective, intellectuelle et abstraite, à une mémoire individuelle concrète, mais solitaire, et pour cela condamnée au secret – c'est à dire au clivage …

L'auteur prend alors comme exemple la génération née après la seconde guerre mondiale en Allemagne qui fut prise entre le silence de leur parents et la mémoire officielle. La douleur pour les parents d'en parler créant ainsi un secret associée à une mémoire officielle évoquant les crimes Nazis réunirent alors les conditions typiques du Secret de famille. A savoir, face à la perception de cette douleur et de ce silence parental, les enfant eurent vite fait d'imaginer ceux-ci en train de cacher des actes atroces bien pires que la réalité. Dans tout Secret familial l'enfant imagine une vérité plus terrible que la réalité cachée. La mémoire familiale serait alors un moyen remettre les pendules à l'heure pour que chacun puisse accéder à son histoire (pp. 97-98).

Commentons. Cette réflexion sur le monument montre le rôle du social dans la constitution de Secret de famille : s'il y a douleur et honte à l'endroit même où la société condamne comme il est expliqué tout au long du livre (par ex : un enfant illégitime ou une mère célibataire très mal vu à une époque), cette même société, par l'histoire qu'elle veut ne pas faire oublier, à travers, par exemple, un monument, fournie également les éléments à partir desquels, l'enfant va construire une vérité pire que la réalité. Cela démontre qu'une histoire collective n'est pas une histoire familiale et que si le sujet doit réussir à se situer dans sa famille puis dans la société, il ne le peut que s'il arrive à situer sa famille dans l'histoire de cette société. Le problème n'étant plus alors de porter une douleur mais de l'attribuer à une cause imaginaire plus horrible que la réalité.

Le devoir de mémoire familiale autour des événements douloureux de l'histoire est la clé d'une vérité historique que ne se réduit pas à une mémoire des événements et des faits.

En conclusion de l'ouvrage, l'auteur ouvre une piste de réflexion sur la façon dont internet modifie les secrets qui mériterait d'avantage de développement. En effet, il donne deux exemple qui exigeraient des traitements différents car ils ne s'agit pas de la même choses dans les deux cas.

Dans sa première vignette, il évoque comment un homme découvre sur internet des informations sur la filmographie de son grand-père qui incluait des films de propagandes se rendant ainsi compte que ce qui était un secret dans sa famille était une information accessible sur internet. Mais quoi de plus publique qu'une filmographie ?

Dans le second exemple, des enfants découvre l'existence d'un demi-frère caché sur les photos du profil Facebook de leur père. Nous sommes ici en présence d'une problématique propre aux réseaux sociaux qui brouille la différence entre vie privée et vie publique. S'il est clair que rationnellement un profil Facebook est publique, l'ambiguïté est tout de même maintenue par le fait que l'on peut paramétrer la confidentialité de ses données. Ces paramètres sont régulièrement bouleversés par le fait qu'au fil du temps, nos contenus deviennent de plus en plus publique par défaut. Si les choses sont clair pour Mark Zuckerberg lui-même, le créateur de de Facebook ayant déclaré : « la vie privée ça n'existe plus », sur le site c'est par contre plus ambigüe.

Nous formulerons les choses ainsi : comment le « tout montrer » des réseaux dits sociaux" travail le « tout caché » du secret ? Là encore nous sommes dans un remaniement sociétal du Secret familial. La différence consiste en ce que ce n'est pas à un devoir de mémoire collective que nous avons affaire mais à l'utilisation d'un service reflet de la vision du monde de leur créateurs . Dans ce cas qu'est-il fait du secret s'il n'y a pas de vie privée ?

Ne tombons pas non plus dans le procès de Facebook mais gardons à l'esprit que ce brouillage entre la vie privée et la vie publique, qui selon nous serait l'expression d'un conflit entre la vision de M. Zuckerberg et le fait qu'il doive rassurer ses utilisateurs sur la maitrise de la confidentialité de leurs contenus, peut avoir une utilisation symptomatique inédite. Par symptôme nous entendons son sens freudien à savoir, le fruit d'un compromis entre un désir et son interdit. Or l'inconscient à cette fâcheuse tendance à profité de l'ambiguïté pour s'exprimer, par exemple dans les termes à double sens etc. Ainsi, on peut supposer que la part du sujet qui voudrait dire la vérité puisse profiter de l'ambiguïté cacher/montrer des réseaux sociaux pour s'exprimer. Une façon de faire savoir à l'autre sans en avoir l'air.

En complément :

Dossier de l’émission radio : "La tête au carré" (France Inter) sur les secrets de familles à l'occasion de la sortie du livre où Serge Tisseron a été invité:

» Écouter » Télécharger directement le .mp3 de l’émission

#1

il y a cette émission qui est intéressante: http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-les-secrets-de-famille

Clémence Poï - mardi 11 octobre 2011 @ 04:39

#2

@Clémence Poï :
Merci je L'ajoute à l'article :)

jcd - mardi 11 octobre 2011 @ 04:40

#3

Effectivement trouver un demi-frère caché sur facebook, ça fait un peu désordre mais ça ne doit pas quand même arriver souvent ! Je ne vais pas demander à tous les gens qui portent mon nom d'où ils viennent ;)

Oriane Informatique - mardi 13 août 2013 @ 09:21

#4

Je trouve ton blog très joli et tes billets très intéressants. Je reviendrais avec plaisir

1cigaretteelectronique - samedi 23 novembre 2013 @ 08:52

#5

bon article, j'aime toujours autant ce blog

ce blog overblog - dimanche 24 novembre 2013 @ 03:53

#6

Ce billet nous montre que Facebook peut être une fenêtre sur notre vie privée.

Chambre d'hôte Champagne - dimanche 08 décembre 2013 @ 05:58

#7

Il faut se méfier de Facebook, c'est un vrai problème quant à la protection de votre vie privé, utiliser des pseudo c'est un conseil !

wifie de genie - jeudi 16 janvier 2014 @ 21:51

#8

Le contenu est remarquable comme le CMS

credit consommation - mardi 11 février 2014 @ 23:07

#9

Super ton article même si je n'apprécie pas du tout la personnalité de ce bonhomme, pour moi Serge Tisseron est tout simplement antipathique.

creationjouets.unblog.fr - lundi 17 mars 2014 @ 06:02

#10

Super, merci pour ton post, ce dernier m'a été très utile et vraiment instructif !!

Code réduction Promod - mardi 15 avril 2014 @ 01:56

#11

L'article est intéressant bravo

fabien de declicweb - jeudi 05 juin 2014 @ 01:00

#12

Il faut juste savoir utiliser Facebook de manière intelligente.

Soldes été 2014 - mardi 10 juin 2014 @ 03:55

#13

Sympa ce post ma vraiment intéressé merci

1codepromo-conforama.com - lundi 30 juin 2014 @ 02:05

#14

le post est intéressant effectivement merci

reseau achats - lundi 30 juin 2014 @ 02:06

#15

je post sur les reseaux sociaux ce billet puisque c'est simplement un web site sensible

meilleure mutuelle - lundi 07 juillet 2014 @ 23:54

#16

Merci pour l'article qui est vraiment bien il faut continuer comme ca

rachatde-credit - lundi 04 août 2014 @ 09:17

#17

Cette article est toujours d'acualite?

mamutuellesanté - jeudi 09 octobre 2014 @ 21:05

#18

quelle type d'aide gagnons nous?

creditconso - jeudi 09 octobre 2014 @ 22:32

#19

J'adore ton site, merci à toi, continue ainsi

Laura C - jeudi 04 décembre 2014 @ 01:49

#20

J'aime ton blog et je sais que l'on peut compter sur la véracité de tes articles

Contrat avenir - jeudi 04 décembre 2014 @ 03:59

#21

On en apprend toujours autant sur ton blog, bravo à toi

Vacances Dernière Minute - mardi 09 décembre 2014 @ 01:41

#22

Un super blog mais il faut penser à changer le Design pour qu'il soit plus attractif

Clémentine - samedi 27 décembre 2014 @ 00:21

#23

je trouve ton blog très intéressant, bon continuation

agence web paris - samedi 27 décembre 2014 @ 00:23

#24

Vous avez un joli thème, une belle plume et du talent, je ne peux que vous encourager à continuer.

Magalie - vendredi 17 avril 2015 @ 01:40

#25

Excellent article. Si vosu avez besoin des prestations d'un serrurier paris 3eme pas cher alors cliquez sur le site ci-dessous. Un simple appel et le serrurier vous détaille le cout de chaque prestations avant même d'intervenir.

devis serrurier paris 3eme - lundi 04 mai 2015 @ 22:23

#26

Merci pour ce superbe article

Violette - lundi 29 juin 2015 @ 10:32

#27

Company partnerships are probably the most unique as well as trying associations we may ever key in. Some function, but the majority of fail. Used to do a fast test. We searched Search engines for "business companion problems" as well as found regarding 169 zillion results. Compared in order to only 143 zillion results with regard to what We assumed will be the more typical term associated with "business companion, " I believe it is clear that lots of struggle to create these plans work.

do partnership - mardi 30 juin 2015 @ 19:43

#28

The planet is a large place. Perhaps you have seen all of them? It will certainly be an excellent experience to go to the whole globe in equipment, thereby addressing every fascinating facet of it. Choose from a few of these craziest worldwide tour vacation packages and get nearer to the world any time you go on the vacation.

aruba trike tours - mardi 30 juin 2015 @ 19:43

#29

Life insurance coverage has evolved through the years, from a brief term vehicle to safeguard banks and loan providers, to a good investment vehicle associated with the stock exchange, life insurance coverage products as well as portfolios include the angles. But many people believe life insurance coverage is with regard to final costs, actually passing away insurance.

insurance maneuvers - mardi 30 juin 2015 @ 19:43

#30

The kitchen can be quite a parenting application, a steady destination for a slow straight down and discuss thoughts and also goals since together you might be accomplishing the particular minor aim of preparing. The interactions, the romances, and the ability to take part in a useful conversation are usually priceless. Whether an individual bake along with your children or perhaps your grandchildren,

grown up baking - mardi 30 juin 2015 @ 19:44

#31

A vacation to a great amusement park is an exciting solution to spend any summer evening. With growing gas rates an leisure park "day-cation" is currently a very popular option than in the past. That's not to imply a visit to the neighborhood park will be cheap. Many parks demand an entry fee regarding entrance, auto parking pass payment, deposit regarding rentable locker, and also charge tokens to enjoy games. The conventional amusement playground prohibits friends from bringing their particular food in to the park.

park penny - mardi 30 juin 2015 @ 19:44

#32

Hello,

Super, merci pour l'info

Serrurier - dimanche 05 juillet 2015 @ 00:53

#33

Hello,

Super, merci pour l'info

Serrurier - lundi 06 juillet 2015 @ 15:23

#34

Où cherchez-vous toute cette inspiration de manière régulière ? J'ai régulièrement le problème de la feuille blanche… Félicitations !

Conseils bien être - mercredi 15 juillet 2015 @ 04:51

#35

Hello,

Super, merci pour l'info

assurance sante chien - samedi 25 juillet 2015 @ 00:30

#36

Hello,

Super, merci pour l'info

comparatif assurance chien - mardi 28 juillet 2015 @ 15:18

#37

Hello,

Super, merci pour l'info

assurance mutuelle chien - mardi 28 juillet 2015 @ 21:00

#38

Toujours au top ces informations :)

cafetiere nespresso - lundi 03 août 2015 @ 21:44

#39

Je vous remercie infiniment pour toutes ces informations

formation vtc nice - mardi 11 août 2015 @ 06:45

#40

Je vous remercie infiniment pour toutes ces informations

formation vtc - mardi 11 août 2015 @ 19:36

#41

Je vous remercie infiniment pour toutes ces informations

formation vtc lyon - mardi 11 août 2015 @ 20:10

#42

Je vous remercie infiniment pour toutes ces informations

panoramique dentaire paris - dimanche 16 août 2015 @ 03:54

#43

J’adore votre site internet et je le visite très souvent
Je me permet donc de mettre un lien vers le mien.C’est un guide ou vous trouverez des codes promos à utiliser sur vos sites préférés.
Patrick de http://www.urbiz.fr/

urbiz.fr: code promo ebay - jeudi 20 août 2015 @ 12:39

#44

J'aime beaucoup votre point de vue

départ immédiat - jeudi 20 août 2015 @ 22:37

Les commentaires sont fermés.

Fil Rss des commentaires de cet article