Le Blog de J-C DARDART

La psychanalyse est une lecture pas une vérité

Les 4 regards de Joe Yabuki

Après une »présentation du jeune héros »d'Ashita no Joe, nous allons aborder un premier aspect psychanalytique, à savoir la question des regards du personnage. Ainsi, avant de commencer il me semble important de préciser ce qu'on entend par "regard" qui renvoie, comme vous l'aurez sans doute déjà deviné, à un ensemble de processus bien plus complexes que le seul dessin des yeux du personnage.

Le regard : un reflet en miroir de soi et du monde

En effet, le regard, seul, ne fait pas sens en lui-même. Un regard inclut une scène, ainsi qu'un autre regard qui vient donner une signification à ce regard. Ces trois composantes et leurs interactions définissent un complexe spéculaire que Jacques Lacan a théorisé comme ce qu'il appelle le "Stade du Miroir". En vérité, il y pas que 3 acteurs dans cette affaire, comme nous allons le voir.

Il y a différentes façon d'aborder le stade du miroir, je l'ai déjà abordé ici et ailleurs, et aujourd'hui c'est un autre aspect que j'aimerais mettre en avant. Pour cela, il va falloir s'aider du schéma L de Lacan.

A première vu ce schéma n'est pas très parlant et si l'on dit que parfois un dessin vaut mieux qu'un long discours, cette fois si, pour le coup c'est le discours qui va rendre explicite le dessin. Et ne vous inquiétez pas le discours ne sera pas non plus trop long. Premièrement, précisons les 4 points du schéma :

S ou ES : représente le sujet, celui du désir, celui qui parle et émet un discours. Il est clivé par le le conscient et l'inconscient, par le désir et son interdit. "Es" en allemand désigne le "ça" qui est l'instance de nos pulsions refoulées et enfuîtes. En un mot c'est le sujet de l'inconscient.

A, le grand Autre : est ce à quoi on s'adresse fondamentalement. Il est l'interlocuteur par excellence du sujet de l'inconscient. Il donne ainsi sens à nos dialogues intérieurs et extérieurs car ils sont en réalité adressés à lui. Cet Autre peut prendre de multiples visages : le père, la mère, Dieu ou même soi. En fait il est celui à qui on s'adresse en tant que l'on a intériorisé. L'interlocuteur interne de nos espoirs, désespoirs et discours. Une manière de résumer la fonction du grand Autre et de dire qu'il est celui à qui l'on veut faire entendre notre discours. Le schéma, montre un axe entre S et A qui se nomme axe symbolique, car il est celui du langage. Cet axe qui est celui de ce que le sujet adresse au grand Autre.

a, le Moi : Correspondant ou Moi freudien, le a désigne les identifications du sujet, ce qui inclut la façon dont il se voit et perçoit. C'est l'image que nous avons de nous même. Mais la perceptions de nous même ce fait toujours par rapport a quelque chose d'autre.

a', l'autre est le reflet du moi, un alter égo. à la fois double spéculaire du moi, il n'en demeure pas moins qu'un reflet, de quelque chose d'extérieur donc étranger au moi. Cette ambiguïté se retrouvera dans notre relation à autrui où l'on fera en lui ce qui est semblable ou l'inverse de nous, ce que nous voulons pas être, ce qu'on aimerait être etc. En fait ici se joue dans la relation aux autres des identifications internes qu'on veut renforcer ou oublier. Ainsi l'axe entre a-a' désignée comme axe imaginaire correspond à l'effet sur nous de le relation entre notre image et celle des autres. Par exemple ce qu'on voit de soi chez les autres et ce qu'on voit des autres, chez soi.

Ce schéma montre que le rapport du sujet à ce à quoi il s'adresse (le grand Autre) est barrée par l'axe imaginaire, à savoir la perception que nous avons de nous-même et des autres. Mais ces perceptions ne sont que reflet de l'un et l'autre. En sommes, ce qu'on adresse dans notre discours dépend de la façon dont on se place de l'axe imaginaire celui de la place qu'on donne à soi et ses semblables.

3 regards et 1 philosophie de la vie

Ainsi le regard de Joe dépend de ce qu'il regarde en tant qu'influencé par la perception qu'il a de lui dans ce monde. Il se positionne alors en fonction des 3 regards qu'il a sur le monde et les autres :

I -Le regard perdu

Lorsqu'il marche et qu'il est seul Joe regarde le monde qui l'entoure avec ce regard mélancolique si mystérieux, il semble à la fois distant et fuyant, tout en appréciant par moment ce qu'il voit. Ces moments sont surtout présents lorsqu'il est seul et apaisé. Pensif , il reste silencieux : le spectateur se demandant alors à quoi, il semble réfléchir. Il a par moment un léger sourire. Ce positionnement dans la solitude semble être des moments d'introspections. Songerait-il à un objet perdu ?

II -La haine des adultes

Le regard de haine : Joe a une vision radicalement pessimistes des adultes. Pour lui ils sont mauvais, intéressés et hypocrites. Aucun d'entre eux n'échappe à son implacable loi. Tout les adultes sont corrompus. Ils cristallisent tout ce à quoi il ne croit plus, orphelin, il a toujours considéré les adultes comme une menace. Fondamentalement abandonné par les grandes personnes, il n'en voit que la défaillance. Joe préfère compter que sur lui-même. De toute façon les adulte ne le voient que comme un bon a rien, et lui le leur rend bien en ne voyant que du mauvais en eux.

III -La douceur de l'enfance

Une seule innocence : les enfants. Le regard de Joe ne s'adoucit que pour les enfants. Bien qu'il aime se moquer d'eux et les taquiner, il aime passer du temps et jouer avec eux. Il n'hésite pas non plus par moment à les manipuler et à lesentrainer dans ses méfaits. Mais ceci a pour but de les éloigner des adultes et les inviter à la révolte. Il expose régulièrement au groupe d'enfants du bidon-ville sa vision cynique des adultes. Les enfants représentent l'enfance perdu de Joe qui a toujours dû se débrouiller seul et se battre. Enfant errant et survivant, Joe voit dans le groupe des enfants qui le suivent partout, un paradis perdu qu'il n'a sans doute jamais lui-même connu. Sa nostalgie ne pouvant alors se reporter qu'à un objet d'autant plus perdu qu'il est purement imaginaire ou fantasmatique. De plus l'admiration et l'amour qu'ils portent à Joe, donne à voir une facette de lui plus joyeuse et douce. Dans ces moments là, difficile de le voir comme un adolescent violent au poing redoutable. Son comportement avec les enfants est aux antipodes de son comportements avec les adultes.

Avec un tel point de vue sur les adultes on peut aisément comprendre que le vieil Dampei Tange, va avoir un mal de chien à convaincre Joe de lui faire confiance et d'accepter d'être entrainer à la boxe. Joe, à juste titre, se rend bien compte que l'ivrogne le voit comme juste une source de revenu ce qui est effectivement le cas. Du moins au début. En effet, c'est la vénalité du vieil homme qui va être le moteur de son intéret pour Joe. Mais parce qu'à la fois il devra prouver sa valeur et le convaincre, Tange va changer, arrêter de boire, retravailler et voudra davantage le bien être de son boxeur qu'autre chose. Or la boxe ne sera plus seulement un moyen de s'enrichir mais une façon d'aider Joe à s'accomplir. Sauf que ce dernier n'y croira pas comme ça. Sa vision négative des adultes est telle que rien de bons ne peut émaner d'eux. Ce qui va le convaincre d'écouter les conseils de son coach, ce n'est pas la confiance en ce vieil homme, mais une tout autre ambition liée à une rencontre qui va à elle seule commencer à changer Joe.

4ème regard : l'adversaire ou une haine aimante

Suite à des déboires dont je vous passe les détails, Joe va se retrouver dans une prison pour mineur, digne d'Alcatraz. Installée sur une île déserte, elle est ainsi isolée du monde, la connexion ne se faisant qu'une fois par jour par un bateau. Dans l'univers d'Ashita no Joe, il n'y a que peu de recours pour les enfants délinquants : voici le monde que les adultes offrent à Joe.

Face, aux autres jeunes de son âge, Joe va très vite montrer de quel bois il se chauffe et il va clairement dominer les autres par sa force brute. Tous, sauf un. En effet, Joe va devoir s'incliner contre un adversaire de taille, aux comportements irréprochables et n'attendant que sa sortie pour bonne conduite. Il s'appelle Tohru Rikiishi, un jeune espoir de la boxe. Cet adversaire qu'il n'arrive pas à dominer va le pousser à suivre les conseils du vieil Dampei par courrier et ainsi améliorer sa technique. Ceci va aboutir à un tournoi dans la prison qui va aussi motivée d'autres jeunes détenus. L'entrain et la détermination de Joe se propageant sur ces semblables. Au final, l'on assistera à la confrontation tant attendu entre Joe et Rikiishi qui se conclura par un match nul. Si au début ce dernier le prend pour un rigolo, il va petit à petit le prendre au sérieux. Il va ainsi sans cesse provoquer et taquiner Joe mais il va tout de même faire comprendre à ce dernier qu'il l'attendra sur le ring professionnel. Joe va ainsi décider de se tenir à carreau pour ne pas rallonger sa peine.

Ce que Rikiishi offre à Joe, c'est bien plus qu'une rivalité. En plus de le reconnaitre en un lieu (le ring) où il est attendu, il va tout sacrifier (nous verrons prochainement le poids de ce sacrifice) pour pouvoir combattre Joe. On peut même dire qu'il voit Joe comme son seul objectif. C'est justement cette façon de reconnaitre Joe et d'attiser en lui la flamme du désir, celle du combat, qui va le transformer. Son regard et ce qui s'y reflète est alors quelque chose de tout nouveau. Pour la première Joe cherche à se faire reconnaitre de quelqu'un et à montrer sa détermination. Réussir à se sentir digne aux yeux de ses adversaires et donc des siens va avoir pour effet de transformer toute sa haine en amour du ring et du combat. Le sourire aux lèvres et le regards tourné vers l'avenir Joe semble ainsi voir pour la première fois de sa vie, un demain. Ne vivant plus le jour au jour, il s'entraine et trouve un espace pour enfin exister et être reconnu et se reconnaitre dignement : le ring.

Boxer devient ainsi pour Joe une question de vie et de mort et ceci au sens précis que peut en donner la psychanalyse comme nous allons le voir dans le »prochain article. Nous verrons aussi quel est ce grand Autre auquel s'adresse Joe à travers tous ses combats et adversaires (les a' du schéma L) et quel est le moteur de son existence.

#1

Tohru Rikiishi serait-il alors un avatar du Moi Idéal de Joe Yabuki, ou bien plutôt une figure supportant un possible Idéal du Moi permettant justement à Joe de relancer la dialectique Moi Idéal – Idéal du Moi que je situe au coeur des processus adolescents ?
Ce dernier pourra-t-il remplacer le langage des poings par une parole pleine ? ;o))
Je ne connais pas ce manga.
Mais merci pour me l’avoir fait découvrir…
A+ !

LE CORRE Vincent - vendredi 14 octobre 2011 @ 04:09

#2

@LE CORRE Vincent :


"permettant justement à Joe de relancer la dialectique Moi Idéal – Idéal du Moi que je situe au coeur des processus adolescents ?"

C’est en effet là que se situe une des fonctions de Tohru. D’autant plus que Tohru est un substitut de l’objet perdu mais c’est qu’on verra dans le prochain article. Donc je ne développerais pas plus ici mon argument ;)

Mais c’est vrai que cette dialectique est constante de l’histoire : il y aura toujours ce conflit entre idéal du moi représenté par la boxe et son avenir (après tout le manga se traduit “Joe de Demain”) et le Moi Idéal de Joe qui a une personnalité qui fait feux de tout bois, où rien ne l’atteint, n’ayant besoin de personne etc.

"Ce dernier pourra-t-il remplacer le langage des poings par une parole pleine ?"

En fait le langage des poings est aussi propre à l’identité de Joe puisque ça touche à son nom du père : Yabuki.
En Japonais son nom s’écrit comme suit : 矢吹
Ces deux Kanji reunis ensembles forme “Yabuki” qui est le nom du ville japonaise.
Mais en les prenant séparéments nous avons :

- En premier : 矢 qui signifie “Flêche”
- Puis : 吹 qui signifie “coup”

Son coup (de poing) est comme une flèche en effet. Si j’en passe par son nom du père pour signifier à quel point les poing sont quasiment sont seul recours. La parole pleine qu’il va avoir va s’adresser à une jeune fille (mais c’est pas ce qu’on aurait pu espérer) comme nous le verront dans le prochain article.
Le ring et les coups représentent une scène trop primordiale pour ce personnage pour qu’il puisse mettre des mots sur son drame. C’est dans le combat final de Joe que l’on verra enfin ce qu’il cherche à adresser et à qui.

jcd - vendredi 14 octobre 2011 @ 04:11

#3

Que de suspens au final !
;o))
Je lirai donc la suite …

LE CORRE Vincent - vendredi 14 octobre 2011 @ 04:12

#4

Cher JC,

Alors justement pour revenir à cette dialectique Moi Idéal – Idéal du Moi, et finalement au titre de ton article, je me suis demandé pourquoi tu n’avais pas présenté et utilisé à la place du schéma Z (ou L), le schéma du bouquet renversé ?
Je le trouverais tout à fait approprié pour parler du regard, en tout cas, par rapport aux trois regards dont tu parles et aux liens possibles avec cet adversaire, Tohru Rikiishi.
Qu’en penses-tu ?
VLC.

LE CORRE Vincent - vendredi 14 octobre 2011 @ 04:13

#5

@LE CORRE Vincent :
c’était pour introduire l’axe symbolique et le rapport au grand Autre qui sera utile pour l’article d’après (oui encore une technique de scénariste hollywoodien) .

J’ai hésité à ajouter ce schéma. Il aurait trop rallongé l’article.

jcd - vendredi 14 octobre 2011 @ 04:14

#6

Je ne connaissais pas du tout Yabuki, merci pour la découverte !

Claire - lundi 18 novembre 2013 @ 23:08

#7

Super ton article, c'est très recherché, même s'il est un peu long à lire c'est un vrai plaisir ;)

Reduction Yves Rocher - lundi 17 mars 2014 @ 04:24

#8

Comment d'habitude ca ne change pas... on a à faire à un super article très bien écrit. Ton blog est passionnant.

serrurier paris - jeudi 08 janvier 2015 @ 00:25

#9

Merci pour ce superbe article

Emmanuelle - mercredi 10 juin 2015 @ 20:37

#10

Even as we tend to everyone apprehend, fashion will often be terribly tough to visit. In the trade in which one coloring, material as well as pattern will often be insanely hot 60 seconds or so and fully out next, there's minor doubt that will maintaining 's no straight onward task. To never worry, we're here to help you out type by way of all bigger fashion reports and tendencies and preserve you striving stylish.

fashion art music - mardi 30 juin 2015 @ 19:38

#11

Should you be within manner, you will certainly can discover this everyone enjoys Manner Week adore it is Winter holiday. You're gonna comprehend why they may holiday over their own personal base trying to find some front-row Harley seats and ogling inside extremely selections.

fashion schoenen - mardi 30 juin 2015 @ 19:40

#12

Fashion allows us to know tons around a new someone, how that they spice up, that that they place his or her attire throughout concert suggests somebody they are actually each morning. Possibly even individuals that claim to never ever what you should see happy how that that they feel on the other hand show an account concerning who they are really as effectively as might know about think of yourself as.

fashion smart - mardi 30 juin 2015 @ 19:40

#13

You will find recruiting agencies all over the country that can help you save a significant period of time and cash. Healthcare THIS professionals are around and you have to find one which is effective at working inside the confines of the company.

dls health care consulting - mardi 30 juin 2015 @ 19:40

#14

The actual hotel is actually of excellent significance in order to Coorg Tourism since it close to a lot of tourist locations like Talacauver, Abbey drops and Nagarhole Nationwide Park. The hotel comes with an outstanding view since the natural elegance of Coorg encompases it.

multi tourist - mardi 30 juin 2015 @ 19:41

#15

They are different simply because they actually dominate the coverage of health for an individual. A fellow member will place their federal government id card at the back of their pocket book and make use of their MUM plan greeting card to confirm coverage. These plans are available in different kinds too, plus they are also supply by personal insurers.

medicare health assess - mardi 30 juin 2015 @ 19:41

#16

Using the advent associated with globalization, lawyers now have to know international as well as comparative laws and regulations. Generally, the lawful profession offers seen an increase in cross-border problems vis-à-vis worldwide trade, rational property as well as technology, transnational employees and households, human privileges, and socio-economic as well as environmental guidelines.

lawyers-on-line - mardi 30 juin 2015 @ 19:41

#17

While there are several excellent inexpensive holiday insurance coverage packages available, you must have a thorough knowledge of the numerous risks. Policies can sometimes include relatively high amounts of cover towards medical costs, but might not protect from the costs associated with flight delays or even baggage dealing with errors.

hotel insurance plans - mardi 30 juin 2015 @ 19:41

#18

Hello,

Super, merci pour l'info

Electricien Paris - vendredi 03 juillet 2015 @ 10:57

#19

Hello,

Super, merci pour l'info

Plombier - samedi 04 juillet 2015 @ 12:41

#20

Hello,

Super, merci pour l'info

location terminal de paiement - mardi 14 juillet 2015 @ 05:12

#21

Hello,

Super, merci pour l'info

assurance chien gmf - dimanche 19 juillet 2015 @ 14:42

#22

Hello,

Super, merci pour l'info

mutuelle chien macif - mercredi 22 juillet 2015 @ 11:01

#23

Hello,

Super, merci pour l'info

assurance chien et chat - lundi 27 juillet 2015 @ 10:59

#24

Hello,

Super, merci pour l'info

mutuelle chien - mardi 28 juillet 2015 @ 16:58

#25

Bonjour,
Avez vous un lien pour que je puisse télécharger l'article en PDF pour l'imprimer ?
Bien à vous

commission surendettement - mercredi 05 août 2015 @ 02:46

#26

Je vous remercie infiniment pour toutes ces informations

meilleur dentiste paris - mercredi 12 août 2015 @ 19:09

#27

J’adore votre site internet et je le visite très souvent
Je me permet donc de mettre un lien vers le mien.C’est un guide ou vous trouverez des codes promos à utiliser sur vos sites préférés.
Patrick de http://www.urbiz.fr/

code avantage ebay urbiz.fr - jeudi 20 août 2015 @ 08:09

#28

J’adore votre site internet et je le visite très souvent
Je me permet donc de mettre un lien vers le mien.C’est un guide ou vous trouverez des codes promos à utiliser sur vos sites préférés.
Patrick de http://www.urbiz.fr/

code avantage paypal ebay - jeudi 20 août 2015 @ 20:51

#29

J'adore vous lire

voyage tout compris - jeudi 20 août 2015 @ 22:43

Les commentaires sont fermés.

Fil Rss des commentaires de cet article